header image
Accueil arrow Tous les articles arrow loc arrow Morlhon (Aveyron) Le château des Anglais
Morlhon (Aveyron) Le château des Anglais PDF Print E-mail
Written by Administrator   
May 03, 2007 at 10:50 PM

Article du livre de M. de Barrau décrivant le Château de Morlhon en 1853 dans le tome 1er de son livre « DOCUMENS HISTORIQUES ET GENEALOGIQUES SUR LES FAMILLES DU ROUERGUE DANS LES TEMPS ANCIENS ET MODERNES » 

Vous pouvez vous rendre sur le lieu en suivant les indication de l'article "comment se rendre au château des anglais".

 Ci après il s'agit d'un extrait sans les commentaires voir l'article complet dans une bibliotèque ou sur google book, il donne un apperçu de l'état du château vers 1850.

Le château de Morlhon, berceau de la famille de ce nom, est situé à une demi-lieue sud-est de Ville franche, près de la route royale, sur une élévation qui domine une gorge profonde, débouchant sur l’Aveyron.

 ____________

Vers le milieu du XIIIe siècle, la famille de Morlhon le céda(*) aux évêques de Rodez, en échange de la dîme inféodée de Veussac, terre qui appartenait à ces mêmes Morlhon et où dès-lors ils faisaient leur résidence. Ce château n’est connu dans le pays que sous le nom de Château des Anglais. C’est qu’en effet ils l’ont occupé depuis 1360 jusqu’à 1368, pendant les 8 années qu’ils furent maîtres du Rouergue. Quelques-uns disent qu’il servit de prison d’état après l’évacuation de la Guienne. Les évêques y entretenaient des capitaines châtelains, chargés de sa garde et pris toujours parmi les gens les plus considérables du pays. De ce vieux château, on ne voit plus aujourd’hui que les décombres qui couvrent le sol : des masures couvertes de lierre désignent seules l’emplacement qu’il a occupé autrefois. L’épaisseur des murailles qui restent font croire que cet édifice a du resister pendant bien des siècles aux ravages du temps, et qu’il a été construit à une époque fort reculé. La position du château était magnifique. La façade était tournée du coté de la vallée. Au-delà, on entrevoit, à travers la montagne qui se divise, des campagnes fertiles, couvertes de maisonnettes blanches qui reluisent au soleil ; le village de Morlhon est à l’opposite. On l’aperçoit qui se perd au loin dans une immense châtaigneraie aux promenades fraîches et solitaires. Parmi les anciens titres du château de Morlhon, qui font aujourd’hui partie des archives du département, on en trouve beaucoup des XIIIe et XIVe siècles. On y voit entre autres un registre écrit du temps de l’invasion anglaise et qui contient un grand nombre de documens sur les événements de cette désastreuse époque.

* Il apparaît que certaines branches de la famille de Morlhon, accusées d'hérésie à la suite de la prise du château de Morlhon en 1214 durant la croisade des albigeois, virent leurs biens confisqués. Plusieurs procès permirent aux évêques de Rodez de prendre possession du château et assoir leur puissance sur le Rouergue occidental qu'ils convoitaient depuis des années.

Last Updated ( Oct 30, 2008 at 05:51 PM )
L’origine du nom de Morlhon est noble et rouergate. Il apparait à l'origine des fiefs aux alentours de l'an 1000.